Mercredi 2 décembre, Céline Alvarez, l’inspiratrice du projet “Tous Bons Elèves” donnait une conférence au Conservatoire National des Arts et Métiers. Cette conférence était intitulée “Une pédagogie basée sur les mécanismes naturels d’apprentissage”.

J’y étais!… avec 500 autres enseignants mais aussi ATSEM, parents ou simples curieux. Le nombre de place étant limité, de nombreuses personnes qui le souhaitaient n’ont pas pu y assister.

Ce fut l’occasion d’entendre et d’échanger sur les grandes orientations de cette nouvelle manière de concevoir et d’appréhender l’école. Un chemin à suivre en somme pour que les enfants puissent développer leurs compétences dans un environnement humain et matériel stimulant.

La vidéo de la conférence sera bientôt en ligne vous permettant de découvrir de la bouche de Céline Alvarez ces grands axes pour l’école de demain:

1) L’extraordinaire plasticité du cerveau de l’enfant :

- qui se manifeste par une exploration sensorielle

- qui donne à l’enfant un besoin d’être actif.

- qui ne se développe correctement que dans un environnement positif et bienveillant (le stress contribue à détruire les connections du cerveau).

2) Le développement des fonctions exécutives:

- la mémoire de travail (la mémoire de planification des tâches à court terme)

- le contrôle inhibiteur (le contrôle de soi, la maitrise des geste…)

- la flexibilité cognitive (la capacité à changer de stratégie en cas d’erreur)



Les échanges qui ont suivi nous ont permis d’apprendre que Céline Alvarez avait été convoquée au ministère de l’Education Nationale pour se voir assurer qu’aucune démarche s’inspirant de ses travaux ne serait empêchée par l’institution… Preuve que les lignes bougent !